ruche diy

Des ruches DIY pour sauver les abeilles

La nature est incroyablement bien faite. Chaque espèce se trouve à la bonne place et détient une importance capitale pour l’équilibre de la planète. Toutefois, les abeilles sont encore plus importantes, elles sont l’un des maillons essentiels à la bonne santé de la Terre. En effet, ce sont les principales pollinisatrices du règne animal. Cela veut dire que leur action permet aux arbres, aux fleurs et aux plantes de se développer correctement. Si les abeilles ne butinaient pas, la vie sur Terre serait très incertaine, peut-être même impossible.

Malheureusement, la grande problématique de notre temps est bel et bien le dérèglement climatique. La pollution engendrée par les hommes est hautement néfaste pour les abeilles, responsable de leur déclin de plus en plus rapide. Mais fort heureusement, chacun de nous peut agir à sa petite échelle pour contrer cette extinction. Si nous apprenons à construire des ruches pour accueillir les abeilles, nous pourrions bien éviter le désastre.

La nécessité de multiplier les ruches

Il apparaît très important de construire des ruches puisque c’est le seul habitat dans lequel les abeilles peuvent se reproduire en toute sécurité. Ce n’est pas très compliqué à réaliser et tout le monde peut s’y essayer. En effet, tous ceux qui possèdent un jardin peuvent installer quelques ruches Dot It Yourself et aider les abeilles. Leur survie dépend de nouveaux habitats propres, non pollués et favorables au butinage des fleurs. C’est donc normal de faire les efforts pour leur apporter ce type d’environnement.

En plus d’être tournée vers l’écologie et le respect de la nature, cette démarche s’inscrit dans l’air du temps puisqu’elle nous incite à faire les choses par nous-mêmes. C’est une approche de la vie moderne dans laquelle on devient de plus en plus indépendant. Force est de constater que la construction d’une ruche peut nous être grandement utile dans notre quotidien. Si l’on confectionne une ruche sur laquelle on peut récolter du miel, on s’assure la consommation d’un produit hautement nutritif, en plus d’être délicieux. Cette pratique rejoint parfaitement la notion de survivalisme qui assure une indépendance alimentaire à ceux qui mettent la main à la patte.

Les étapes de fabrication d’une ruche DIY

Pour réaliser sa propre ruche, vous aurez besoin de planches en bois, mais aussi d’un support à lamelles et de colle à bois spécialement conçue pour l’extérieur. De plus , vous devez aussi acquérir un couvercle en métal, un support pour la ruche, des cadres qui serviront à la construction des alvéoles, ainsi qu’un marteau et des clous.

Pour commencer, vous devez construire les hausses. Ce sont des planches en bois sur lesquelles chaque côté aura une petite encoche. Vous pouvez ensuite construire les supports à miel qui ont les mêmes dimensions que les hausses. Assemblez les planches de bois entre elles afin d’obtenir un cadre, sur lequel chaque côté a lui aussi une petite encoche.

Passez ensuite à l’assemblage des supports. Cela, vous pouvez le réaliser avec de la colle à bois. Mettez un petit point de colle sur chacun des joints qui s’assemblent. Ensuite, faites glisser les lamelles, ce qui vous permettra de créer les supports, et laissez sécher pendant quelques heures.

Occupez-vous ensuite du plancher avec réducteur d’entrée. Le plancher est la première strate de votre ruche. Ainsi, il ne sera constitué que d’une planche de bois, avec des bords relevés. Il devra avoir la même taille que la hausse. Néanmoins, ses bords devront être relevés sur au moins 1 cm.

Insérez les cadres en cire dans les supports et empilez chaque partie afin d’assembler le tout. D’abord, le plancher, puis la planche à lamelles. Ensuite, vous pouvez mettre la hausse, la chambre de la reine, les supports à miel et enfin le couvercle. Posez le tout sur un support pour garder la ruche au sec et bien l’isoler.

Un bon entretien de la ruche pour un bon miel

Si vous voulez obtenir un miel savoureux, vous devez bien vous occuper de la ruche afin que les abeilles soient en bonne santé et produisent un bon miel. Tout d’abord, vous devez éviter d’approcher l’habitacle par l’entrée, au risque de les énerver. Pour les rendre moins agressives, pensez à toujours enfumer la ruche avec des feuilles d’eucalyptus. Vérifiez souvent l’état de la ruche pour voir si vos abeilles sont en bonne santé. Vous pouvez retirer une partie des cadres à l’intérieur pour voir si elles se développent et si elles produisent du miel.

Pour récolter le miel, munissez-vous d’un piège à abeilles afin de les éloigner des supports à miel. Sortez les cadres et découpez les rayons de miel avec une petite lame. Pour séparer le miel des rayons, vous aurez besoin d’une centrifugeuse spécialement conçue pour cette tâche. Vous n’aurez donc plus qu’à déguster le fameux nectar pour lequel vous avez tant sué. En plus de la satisfaction de consommer ce succulent produit venu tout droit de votre jardin, vous aurez la conviction d’avoir fait un geste pour la planète.